Blogue

Exploit renouvelé pour Maryse Letarte!

Son disque de Noël La parade soulève un nouveau concert d’éloges

Sept années après Des pas dans la neige, Maryse Letarte relève une fois encore avec brio le défi de créer un album de chansons de Noël originales, ayant pour thème la saison froide et ses festivités. La parade, le tout nouveau disque de l’auteure, compositrice et interprète est paru le 27 novembre dernier. Il est unanimement et chaleureusement salué :

« CHAQUE CHANSON EST UN PETIT UNIVERS MERVEILLEUX » Le Devoir

« ENCORE UNE FOIS, MARYSE LETARTE RÉINVENTE AVEC INTELLIGENCE LA CHANSON DE NOËL » **** La Presse

« EN VÉRITABLE PETITE FÉE, MARYSE LETARTE DÉPOSE DANS NOS OREILLES UNE MUSIQUE INSPIRÉE. JOLI REMÈDE AU BLUES HIVERNAL! » Châtelaine

« TOUT INVITE AUX SOURIRES ET AUX CÂLINS SUR CET OPUS QU’ON PRENDRA PLAISIR À ÉCOUTER EN DÉCEMBRE COMME EN JUILLET » Huffington Post

« VOUS ALLEZ TOMBER EN AMOUR AVEC CE DISQUE » Monique Giroux, ICI Musique

« ALLEZ HOP! TOUS À SA SOMPTUEUSE PARADE! » Voir

« UN INCONTOURNABLE » Journal de Montréal

« L’ALBUM DE NOËL QU’IL VOUS FAUT » RDI Matin Week-end

Le bonheur de donner, les plaisirs de l’attente et de l’anticipation, l’effervescence provoquée, la magie de Noël dans l’inattendu ou sa merveilleuse petite fille… Voilà autant de thématiques sur lesquelles la chanteuse et multi-instrumentiste pose un regard tendre, émerveillé ou critique, avec cette plume imagée et raffinée qu’on lui connaît.

Sous la direction de Maryse qui en signe la réalisation et les arrangements, l’album réunit notamment une section de cordes, de cuivres — trompette, bugle, trombone et cor —, ainsi qu’un chœur à quatre voix classiques. Élaborés sur plus de deux ans et demi, l’album La parade accomplit le miracle espéré de plusieurs mélomanes… C’est Noël, après tout!

Continue reading →

Les meilleurs albums de Noël de 2015 (François Valenti, caissedeson.com)

Maryse Letarte - La Parade - copieVoici le palmarès de la nouvelle cuvée 2015 des albums qu’on écoutera dans les prochains jours en posant nos guirlandes et en décorant nos beaux sapins!

#1 – Maryse Letarte – La Parade

En 2008, Maryse Letarte nous avait tous charmés avec son album Des pas dans la neige qui est vite devenu un grand classique de la musique de Noël au Québec. La chanteuse récidive avec des nouvelles chansons originales qui transmettent à merveille la douceur hivernale et la magie des fêtes. Les harmonies vocales sont riches et les orchestrations bien élaborées! Une autre réussite et surtout des nouvelles chansons qu’on pourra se plaire à fredonner. Maryse Letarte a bien compris l’esprit de Noël!

Continue reading →

MARYSE LETARTE : INSPIRATION NOËL (Valérie Thérien, Voir)

cover VOIR 20151203Sept ans après avoir surpris tout le monde avec un disque de chansons de Noël délicieuses, Maryse Letarte revient vers cette thématique sur La parade.

«Des fois, les gens oublient vite, mais pour mon disque, ça n’a pas été le cas. Ç’a été un vrai miracle. J’ai encore de la difficulté à me l’expliquer.» Maryse Letarte s’étonne toujours de la rare longévité qu’a eue son album Des pas dans la neige. Sorti en 2008, le disque francophone de chansons autour de Noël, des Fêtes et de l’hiver est devenu un classique des radios québécoises et a même eu un succès inespéré à travers le monde, preuve que l’on peut faire de bonnes chansons originales de Noël mais aussi que sa musique féérique est universelle.

Maryse Letarte a sorti un disque de chansons originales en 2010 (Ni le feu, ni le vent), puis a donné naissance à la petite Stella peu de temps après. Récemment, la chanteuse annonçait qu’elle revenait avec un second disque de Noël intitulé La parade en sortant le premier extrait du même titre. Si elle poursuit dans cette lignée, au grand plaisir des gens qui aiment Noël et de ceux qui se sont découvert un goût pour les chansons de Noël grâce aux siennes, c’est qu’elle y a trouvé sa voix.

«Tu sais, j’ai étudié la musique classique jusqu’à l’université; j’ai étudié la musique jazz et les arrangements big bang. J’avais tout un bagage que je n’utilisais pas vraiment sur les albums qui ont précédé Des pas dans la neige, en faisant du folk rock, explique-t-elle en entrevue. Puis, du jour au lendemain, quand je me suis dit « Ouais, ça va être un disque thématique sur Noël et l’hiver », on dirait que toutes ces connaissances-là, d’instinct, sont ressorties. Sans trop y réfléchir, j’avais plein d’idées et je faisais des clins d’œil à la musique classique et au jazz. Quand j’ai terminé Des pas dans la neige, c’est comme si je venais de me trouver. C’est sûr que je ne peux pas passer ma vie à faire des disques de Noël, mais je me suis dit: « C’est correct d’en faire un deuxième et un autre plus tard ou pas ». Et je n’ai aucun problème à ce qu’on me colle l’étiquette de la chanteuse qui fait de la musique de Noël parce que je sais que les gens ont compris que ce n’est pas Petit papa Noël.»

Maryse Letarte n’est pas une «freak» de Noël, mais c’est un moment de l’année qui l’inspire profondément – et qui la bouleverse, même, dit-elle. Celle qui compose, réalise ses albums et les sort de façon indépendante depuis une dizaine d’années indique que sa fille a joué un grand rôle dans la confection de ce nouveau disque, La parade. Être maman, ça fait vivre Noël réellement.

«Stella m’a tellement fait réaliser toutes les choses qu’on tient pour acquises. Quand elle avait environ deux ans, je lui ai mis dans le solarium le disque de Ginette Reno où elle chante « Joyeux, Joyeux Noël ». Elle est sortie en criant: « Maman! La madame nous souhaite Joyeux Noël! » Elle trouvait ça extraordinaire. Moi, je n’osais pas mettre les mots « Joyeux Noël » en chanson parce que je trouvais ça cliché, mais là, de voir mon enfant s’émerveiller ainsi, je me suis dit que je n’aurais pas peur de dire « Joyeux Noël » dans une chanson.»

En résulte la pièce-titre qui ouvre La parade où la chanteuse, dont la douce voix est enveloppée de cuivres, fait l’apologie de la célébration des petits moments de bonheur. «Ce que j’ai voulu illustrer, c’est que Noël, oui, c’est une fête, mais quand les belles choses se passent, il faut savoir s’arrêter et apprécier. Et c’est aussi ça Noël pour moi. Ce n’est pas simplement une date – le 25 décembre –, ou manger trois fois plus qu’on devrait et dormir trois fois moins qu’on devrait. Noël, c’est un esprit et c’est le genre d’attitude évoquée dans la chanson.»

Alors que Maryse chante «Que cette parade qui pétarade / Au gré des beaux jours puisse durer toujours», on peut aussi entendre des fragments de musique créés par Stella. La petite n’est pas encore pianiste, mais a été enregistrée en improvisant au piano un soir avec sa mère. «Je me disais que ça allait donner une histoire qui restera pour la famille», dit Maryse, avant de nous parler de l’inspiration derrière le titre de l’album.

«La parade est inspirée de parades qu’on se fait à la maison depuis qu’elle est née. Je lui achète des petits instruments en bois. Depuis qu’elle a vu le défilé du père Noël, on adore se faire des défilés. La parade est partie de ça, même si ce n’est pas du tout une chanson pour enfants. Ce n’est pas un disque pour enfants non plus, mais ça reste inspiré par Stella qui nous fait voir les choses différemment et qui fait tout briller.»

Finalement, dans la conception de sa parade, Maryse a voulu que le disque soit plus élaboré, plus somptueux sur le plan des cordes et des cuivres que Des pas dans la neige qui, lui, était plus minimaliste. «Comme j’adore faire des arrangements, je me suis payé la traite avec La parade! Aussi, sur le plan des arrangements vocaux, je voulais de la polyphonie avec ma propre voix, faire des canons, des contrechamps, explorer un peu plus à la Beach Boys.»

Allez hop! Tous à sa somptueuse parade!

VOIR maryse1920

Continue reading →

[Boom boom parmi] LES 25 MEILLEURES CHANSONS DE NOËL DES 25 DERNIÈRES ANNÉES

Pas toujours facile, d’écrire une chanson originale de Noël. Plusieurs s’y sont cassé les dents, mais certains ont réussi. Voici une liste des 25 meilleures chansons originales de Noël des 25 dernières années. Une sélection de grands crus effectuée avec l’aide de plusieurs experts, soit Mike Gauthier, Étienne Grégoire (directeur musical de Rythme FM), Danny Jobidon (programmateur musical à MusiquePlus/Musimax) et Monique Giroux (ICI Musique).

NO. 2- BOOM BOOM (MERRY LITTLE CHRISTMAS)
MARYSE LETARTE (2008)

Extrait du premier disque de Noël de Maryse Letarte (son deuxième a paru cette année), Boom Boom est destiné à devenir un classique du temps des Fêtes. Impossible de résister à cette pièce bilingue (Hold me in your arms, mon chéri). «Maryse a vraiment révolutionné le genre, indique Monique Giroux, animatrice à ICI Musique. Même les plus grincheux craquent pour ses chansons de Noël.» Douce, contemporaine et cool, la mélodie accroche un sourire au visage. Un incontournable, selon le programmateur musical à MusiquePlus/MusiMax, Danny Jobidon.

Continue reading →

Un retour très attendu (Bruno Lapointe, Journal de Montréal)

jdm-201512-1En 2008, Maryse Letarte a réussi un véritable tour de force avec Des pas dans la neige, un album de chansons de Noël originales joué jusqu’en Europe et en Asie. Aujourd’hui, elle répète l’exercice avec La Parade, un nouvel opus attendu de pied ferme par les mélomanes québécois. «Pour la première fois, je sens qu’il y a des attentes», confie la chanteuse.

«Je n’étais pas connue à l’époque de Des pas dans la neige, alors je n’avais absolument rien à perdre. Mais cette fois-ci, je sais que les gens attendent cet album depuis un bon moment», explique la chanteuse.
Il est vrai que, bien que Des pas dans la neige constitue son quatrième opus, son nom n’était familier que pour ses fans. Ses albums­­ précédents, dont le premier sorti sous le pseudonyme Rita-Rita, ont connu des succès d’estime plus que des succès commerciaux.

«Je vendais une petite quantité, je restais­­ en marge. Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à m’expliquer le succès des Pas dans la neige», explique-t-elle, rencontrée à quelques jours de l’arrivée de son nouvel opus dans les bacs.

Le bonheur dans l’anonymat
Mais, alors que plusieurs artistes rêvent d’un jour sortir de cet anonymat pour enfin goûter à la célébrité qu’ils désirent tant, Maryse Letarte se plaisait à demeurer peu connue du large public.
«J’ai choisi ce métier parce que j’aime la musique, pas parce que je voulais devenir célèbre­­. Ceux qui connaissent une grande popularité deviennent très vulnérables. Il faut avoir une carapace solide, et ce n’est pas quelque chose qui me vient naturellement», explique­­-t-elle.

Pourtant, ses airs des Fêtes ont été joués – et louangés – à l’échelle internationale, des États-Unis à l’Asie, en passant par l’Allemagne­­, l’Autriche et la Suisse. Partout­­ où son album a tourné, elle a eu droit à un accueil très chaleureux, même si elle n’en a «pas vendu des tonnes».

«C’est hallucinant de penser que j’ai tourné dans tous ces endroits où je ne suis jamais allée. Tout ça, grâce à internet», allègue-t-elle.

Une expérience différente
Il aura donc fallu attendre sept ans avant que Maryse Letarte nous revienne avec de nouvelles chansons de Noël originales. Mais cette fois-ci, l’expérience a été bien différente: alors que Des pas dans la neige a été écrit en l’espace de quelques mois, la chanteuse a bossé sur La Parade durant plus de deux ans.
«Contrairement à la première fois, j’ai pu écrire et composer durant la période des Fêtes. Ça apporte un regard complètement différent», explique-t-elle.

De plus, un changement majeur dans la vie de Maryse Letarte est venu influencer le processus de création: la chanteuse est devenue mère de la petite Stella en janvier 2011. Voilà qui est venu transformer sa manière de voir – et de vivre – la période des Fêtes.

«En vieillissant, c’est facile de perdre l’enfant en nous; mais quand on devient parent­­, on retombe en mode­­ émerveillement à l’approche de Noël», souligne­­-t-elle.

Sa petite Stella est ainsi devenue­­ non seulement une source d’inspiration, mais également une critique redoutable­­.
«Elle est à l’âge où les enfants sont terriblement honnêtes. Alors quand elle m’a dit que mes chansons étaient meilleures que celles de La Reine des neiges, j’ai su que j’avais réussi mon coup», conclut-elle en riant.

Continue reading →

Les artistes des Fêtes: Maryse Letarte (Émilie Côté, La Presse)

La presse 20151203-2Maryse Letarte l’avoue, même si elle pourrait affirmer le contraire à des fins mercantiles: elle n’est pas «une grande consommatrice de disques de Noël». Elle écoute surtout ceux de Bing Crosby, Ginette Reno et Le Noël de Charlie Brown de Vince Guaraldi.

Or, l’auteure-compositrice-interprète a lancé il y a sept ans un album de chansons originales de Noël qui a marqué les esprits et qui est toujours écouté dans des dizaines de milliers de foyers.

C’est un euphémisme de dire que Maryse Letarte a été surprise par le succès du disque Des pas dans la neige, et son tube Boom Boom, sorti en 2008.

«Avant, je ne l’avais jamais eu facile, raconte la lauréate du prix SOCAN du Festival international de la chanson de Granby en 1992. Beaucoup de gens ont adopté l’album au-delà de ce que j’aurais pu espérer.»

Des pas dans la neige a connu un succès international malgré sa sortie indépendante, notamment en Asie, aux États-Unis et en Allemagne, où «un DJ a mis Boom Boom sur une compilation».

«Des pas dans la neige se voulait une sorte de critique d’adulte de ce qu’est devenu Noël, dont on a perdu le sens.»

Or, l’album a apporté beaucoup de bonheur et de prospérité à Maryse Letarte. En faisant l’éloge d’une sorte de Noël idéal et inventé, il a aussi réconcilié l’artiste avec le 25 décembre. «Je n’avais jamais été aussi inspirée pour faire un album», souligne-t-elle.

La parade

Après la sortie de l’album Ni le feu, ni le vent en 2010 et des spectacles du temps des Fêtes donnés l’année suivante à la Cinquième Salle de la Place des Arts, Maryse Letarte revient à la charge et à la thématique de Noël avec La parade.

Depuis la naissance de sa fille Stella il y a quatre ans, le regard de la musicienne sur les célébrations de décembre a changé. «Je ne voulais pas faire un volume 2 de l’album Des pas dans la neige, explique-t-elle. J’avais besoin d’une motivation. Avec un enfant dans ma vie, l’inspiration est venue, car Noël a pris un autre sens pour moi. L’émerveillement d’un enfant commence après l’Halloween. La magie, c’est l’anticipation jusqu’à la fête. Avec Stella, je revis tout cela.»

En plus d’exploiter un angle différent par rapport à Noël, Maryse Letarte a voulu créer de nouvelles musiques riches avec davantage de polyphonie vocale. «Je voulais faire des arrangements plus élaborés avec plus d’orchestrations et de cuivres… plus de profondeur.»

«J’aimais le côté minimaliste de l’album Des pas dans la neige, mais je voulais m’en aller ailleurs et que ce soit dansant.»

L’auteure-compositrice-interprète a tout enregistré elle-même dans son studio maison. Sauf le piano droit antique capté dans le sous-sol de chez sa mère après les visites quotidiennes de l’accordeur Gaétan. Et les cordes d’une section dont a fait partie la violoniste émérite Nathalie Bonin.

Petits jouets mécaniques est la première pièce à avoir vu le jour, alors que le premier extrait, La parade, était instrumental avant que Maryse Letarte et sa fille ne se mettent à défiler dans la maison comme une fanfare.

D’où l’idée de la chanson de faire durer ce moment pour toujours. «Que cette parade qui pétarade/Au gré des beaux jours puisse durer toujours», y chante la jeune mère.

Dédié à son «soleil d’hiver»

Sur la pièce-titre, on peut aussi entendre Stella jouer du piano chez sa grand-maman. Personnifiant la chanson Soleil d’hiver, Stella est à la source et au coeur de La parade. «Mais ce n’est pas un disque pour enfants», prévient Maryse Letarte.

Avec raison. Comme Des pas dans la neige, La parade (sorti vendredi dernier) réunit des chansons originales qui peuvent plaire aux amateurs de musique champ gauche et à ceux qui détestent l’arrivée de la musique de Noël dans les centres commerciaux.

Soulignons qu’il contient la version française de Boom Boom, le tube de l’album Des pas dans la neige, qui est pratiquement devenu un classique québécois du temps des Fêtes.

Son souvenir de Noël

Le souper du jour de l’An du côté de chez ma mère, avec 13 frères et soeurs. C’était plus gros que Noël, le moment de l’année où je voyais tous mes cousins et cousines. Cela avait souvent lieu au Centre culturel de Beloeil, car il y avait une scène. Les enfants, on allait tous chanter. Ma cousine et moi commencions à nous préparer dès l’été.

Sa chanson des Fêtes

White Christmas, Bing Crosby. Cette chanson me suit depuis que je suis toute petite. C’est de la nostalgie totale! Elle représente mes parents, mon enfance et l’un des trois disques de Noël que j’ai.

Continue reading →

Les sorties de la semaine (Emmanuelle Plante, Journal de Montréal)

logo-jdm-2013La parade de Maryse Letarte
Elle avait créé en 2008 un album de chansons originales de Noël, excellent d’ailleurs, qui a connu un grand succès. Ce 2e est tout aussi singulier et charmant, comme en témoigne la chanson-titre douce, poétique empreinte d’émerveillement. Un incontournable en cette saison.

Continue reading →

Maryse Letarte dévoile La Parade, le premier extrait de son nouvel album de Noël (Olivier Boisvert-Magnen, Voir)

voir-logoSept ans après Des pas dans la neige, un mémorable album de Noël, l’auteure-compositrice-interprète Maryse Letarte retente l’expérience avec La Parade, un nouvel album à paraître le 27 novembre prochain.

La chanteuse folk de Saint-Hyacinthe avait réussi tout un exploit en 2008 en proposant un album de Noël composé uniquement de chansons originales. Certaines chansons avaient réussi, en peu de temps, à devenir des quasi-classiques du temps des fêtes québécois (notamment Boom Boom).

La Maskoutaine, active depuis plus de 15 ans sur la scène musicale de la province, n’avait cependant pas dit son dernier mot. Dans le même genre, La Parade promet des «angles nouveaux» aux éternels sujets du temps des fêtes : le bonheur de donner, les plaisirs de l’attente et de l’anticipation, l’effervescence provoquée…

La petite histoire/anecdote derrière l’album : «Parmi les nombreux instruments joués par Maryse, mentionnons son piano d’enfance, enregistré pour l’occasion dans le sous-sol chez sa mère. Et voilà qu’un soir sa petite Stella, âgée de quatre ans et demi, descend la rejoindre et s’installe pour pianoter… comme maman! Souhaitant immortaliser ce souvenir personnel, Maryse enregistre la « performance » enfantine de Stella, moment aussi inattendu que réjouissant. Quelques jours plus tard, après réécoute, elle décide d’en insérer quelques fragments sur le premier extrait du disque, la chanson La parade, lui donnant une signification toute spéciale…»

Bref, Letarte arrive juste à temps avec une dose de réconfort. Dévoilée cet après-midi sur le site de la chanteuse, la pièce-titre est le premier extrait de l’album.

Continue reading →

© 2016 - maryseletarte.com